Article Image
Article Image
read

Récemment j’ai été banni d’utilisation de Facebook pendant 24h autre qu’en lecture seule. C’est ce qu’on apelle un soft-ban dans le jargon. On ne banni pas l’utilisateur pour toujours mais pour un temps suffisant pour qu’il “se calme” par rapport à l’affront qu’il a pus faire.

Dans mon cas cet affront a été de poster une photo d’Alex Marte dans un groupe fermé. Normalement vous allez me dire qu’on est censé être plutôt tranquille contre les signalements haineux de la part de personnes qui ne supportent pas de voir des PDs ou juste un performer en jockstrap. Soit. C’est sans compter sur Facebook qui fait, a raison je pense, de l’analyse via des scripts des photos et tente de détecter des images pornographiques (ou pires). Comme tout algo, il a été écrit par un humain, et donc est loin d’être parfait 😜. Le soucis ici, c’est qu’en utilisant une photo ou apparait une porn-star, il semblerait que la chance de déclencher un auto-signalement est grandement accrue. Je m’explique.

Il y a quelques mois, la Bear Pride approchant, on a commencer à faire de la publicité sur Facebook. Notre Flyer était construit autour d’une photo d’Alex et lors de la publication de la publicité, alors que Facebook requiert lui même de faire un post dédié à la publicité sur ta page (ce que je trouve un peu con, mais soit), bim ! Contenu pornographique suspecté, fermeture de toutes mes sessions Facebook sur tout mes périphériques et obligation de supprimer le post ainsi que de confirmer que je n’ai pas de contenus pornographiques supplémentaires sur la page. 🙄

Fort heureusement, il y a la possibilité de faire une réclamation. J’ai eu une réponse sous 24h avec un agent qui m’as directement appelé sur mon téléphone perso (freakyyyyy 😨) et qui a été tout simplement adorable (grand fan d’Alex 😉) et qui s’est confondu en excuses, a pris le temps de vérifier tout les paramètres de ma campagne de publicité et finalement m’as encore présenté ses excuses et m’as assuré que tout était ok.

Sauf que cette fois, dans ce qui me concerne aujourd’hui (ou plutôt hier), je ne donne pas d’argent à Facebook. 🤑 Pas directement en tout cas. Pas en les laissant me facturer un service. Du coup, je suis a peu près certain que ma réponse sous 24h je vais pouvoir m’assoir dessus bien gentillement et que je n’aurais plus de nouvelles de Facebook, jusqu’au prochain soft-ban qui lui devrait durer quelques jours (il y a une progressivité dans les soft-bans avant d’arriver à une fermeture de compte sans possibilité de réouverture ultérieure d’un nouveau compte).

Maintenant je me demande donc, que peut on faire ? N’est ce pas une certaines forme de rançonnage déguisé, si tu me paie, je ferais un peu plus attention et je ne lacherais pas mon robot d’auto-signalement contre ton contenu ? Est ce que je suis contraint de payer pour toutes les nouvelles publications relatives aux soirées que l’on fait ?

Je pourrais déplacer les photos, publier cela sur un site internet, mais le soucis c’est que je suis aussi un peu concerné par la vie privée des gens qui viennent à nos soirées et je ne veux pas rendre cela facilement accessible, indexable, … De plus, Facebook offre pas mal d’avantages :

  • Les gens sont deja sur le réseau
  • Tu peux commenter
  • liker de pleins de façons différentes
  • repartager
  • taguer des gens

Je ne peux pas, comme je l’ai lu sur Twitter, juste me passer de Facebook car je n’y perd pas grand chose . Bah si, justement. J’y perds pas mal. Et quand à utiliser Diaspora, je me pisse dessus de rire. On parle du grand public, pas de 3 gars dans un garages (pour reprendre l’expression consacrée). Je ne dis pas que l’Utopie de Diaspora n’est pas préférable à Facebook, mais ce n’est pas, pour un business, un choix marketing viable. Redescendons sur terre.

Tout cela pour dire, Merci Facebook pour ta censure aveugle et stupide, automatisée sans aucun recul ni possibilité d’appel.

Blog Logo

Thibault Milan


Publié le

Image

Clawfire's Blog

Billets d'humeurs, LGBT, geek, ... un peu de moi en somme.

Back to Overview