Article Image
Article Image
read

On a souvent peur de demander de l’aide. Se sentir vulnérable. Avoir honte de ne pas être assez fort. Ce genre de conneries. Parfois on peut aussi penser que si on va voir un professionel c’est qu’on a un problème. Ou qu’on est fou. Mais tout cela est bien évidemment faux. Ce sont tout un tas de préjugés transmis par la société et par la masculinité toxique.

Pour ma part j’ai fait été suivis par une psychologue lorsque j’ai quitté l’ex le plus toxique de l’univers. Je sentais que j’avais besoin d’aide pour me sortir de ma depression et de réussir à avancer. Faire le saut de la foi. Et ça a été très bénéfique. 4 à 6 mois certes, c’est pas du jour au lendemain qu’on change tout. Mais ca marche bien.

Alors en France, c’est assez bien fait car chaque grande ville dispose de centre de suivi psychologique gratuit où tout à chacun peux recevoir l’aide dont il a besoin. Gratuitement. Au grand duché de Luxembourg je n’ai pas l’impression que cela existe, et il faut se résoudre à des consultations à 60€. Le fait que les praticiens n’ont pas le droit de faire de réclame quand à leur activité fait que c’est assez compliqué de trouver un psy, qui plus est LGBT+ friendly.

J’étais tombé sur BetterHelp via des pubs en ligne. Bon comme je pensais que c’était un peu un pipoté, je me suis attardé aux revues. Par les leurs hein. Celle de Glassdoor. Pas trop mal d’après les employés. J’apprends au passage sur un site que les personnes qui travaillent chez eux doivent avoir un master, 3 ans d’expérience et 2000h de consultation au compteur. C’est pas mal comme base je trouve. Trustpilot lui donne également un bon score mais je sais par expérience que Trustpilot c’est pas fiable fiable.

Et, cerise sur le gateau, BetterHelp dispose d’un service dédié aux LGBT+ avec des professionnels qui sont dédiés à cette thématique.

Le concept est plutôt simple. En 24h et après un questionnaire sur vos besoins et attente vous êtes mis en relation avec un psychologue. Vous pouvez à tout moment changer de professionnel en quelques clics et sans soucis. On accède à un chat. C’est pas de l’instantané mais ca permet de continuer à discuter entre deux séances avec son psy, de lui envoyer des messages, des émergences qu’on peut avoir, des trucs du quotidien auquel on ne pensera peut être plus à la prochaine séance…
Les séances, justement, peuvent être planifiées directement dans l’agenda de votre psy, et peuvent se faire en live chat, par téléphone ou par visioconf 1:1.

Pour avoir déjà été accompagné, je trouve que le chat qui permet de garder le lien est une belle innovation. Ca fait un peu psy de film américain, celui que tu appelles dans la nuit parce que ça va pas où que t’as pensé à un truc …

Bref, j’ai décidé de donner un coup d’essai. On est sur une gamme de prix similaire à une consultation de psy, avec des avantages quand à l’utilisation “quand on veux / peux”, et je sens que je suis dans une période où je ne suis plus en mode “survie” mais quelques trucs qu’il serait bon de voir plus en profondeur. Alors je me suis lancé.

Blog Logo

Thibault Milan


Publié le

Image

Clawfire's Blog

Billets d'humeurs, LGBT, geek, ... un peu de moi en somme.

Back to Overview