Clawfire's blog

Humeurs, LGBT, geek, ... un peu de moi en somme.

Depression

03 January 2011 abdo, cuisine, depression, marche, piscine, poids, and sport

Je suis dépressif. Je l’accepte enfin. Tout du moins j’en ai bien l’impression. C’est ca ou un mega burn-out.

Plus envie de rien.

Profesionnellement c’est la désillusion. Ma boite enchaine les licenciement. On se sépare d’une de nos entité … bref le moral n’y est pas. L’envie non plus. Selon moi il ne nous reste plus qu’une carte à jouer et si tout se passe comme ça c’est toujours passé, ca foirera. Je nous donne 3 mois, peut etre 4. Pas plus. Sans doute moins. L’avantage c’est que si je suis viré ca me motivera à monter mon business et a bosser en half-time à coté. Mais pour ça faudrait que j’ai de nouveau confiance en mes capacité. A croire que rester enfermé dans une boite comme “main d’oeuvre” ça me convient pas.

Socialement c’est la dèche. Je compte mes derniers amis sur les doigts d’une main. Je ne vois plus personne. Je suis renfermé sur moi même complètement.

Sentimentalement c’est très dur. Et très long. Trop long pour vous expliquer. Pour la faire relativement court, je suis en couple depuis 2 ans dans pas très longtemps et ça a été des haut des bas. Beaucoup de bas récemment. J’ai trompé celui que j’aime en couchant avec un autre. Certains qui me connaissent, moi et mon histoire, me trouvent des excuses, d’autres ne voient pas le pb de coucher avec un autre au sein de leur couple. Pour moi la fidélité c’est respecter ce en crois l’autre. Et mon homme ne conçoit pas d’aller faire zizipanpan ailleurs. Je respecte ça. J’ai fauté. En partie parceque j’avais besoin d’air. De me sortir de mon quotidien qui n’est devenu que tristesse, dépression et déprime. Mauvaises nouvelles. Pour les mêmes raisons j’ai allumé des mecs, sur internet. Certains encore ne verront pas de problème à cela et me diraient même que tant que leur mec n’est pas au courant, ça ne peut pas lui faire de mal. Et donc qui le font. Eux. Moi il le sait et m’as demandé d’arrêter. J’ai arrêté et je m’y tiens.

Mon Mec déprime. Enfin une dépression plutôt. Une belle dans les règles de l’art. Mais il est suivit maintenant et ca devrait s’arranger. En attendant ça fait plus de 4 mois que je voyais son état empirer au jour le jour sans arriver à y faire quoi que ce soit. Sentiment d’impuissance atroce.

Physiquement j’ai repris du poids avec les fêtes. Je me trouve pas du tout baisable. Estime de moi à 0 voir dans le négatif de ce coté. Comme un peu partout

Moralement J’ai un très haute estime de moi comme vous pouvez donc vous en douter. Je n’ai plus confiance en moi, en mes capacité, en ce que je suis. Qui je suis. Et je commence a avoir des pensées suicidaire. C’est à dire que je ne visualise pas comment, ni quand mais j’y pense. Vaguement. Mais quand même. Cool !

Face à tout ça j’ai décidé qu’il serait intéressant de peut être se bouger le cul et de ne pas se laisser faire. Profitons de la nouvelles années pour se claquer quelques résolutions :

  1. Ce blog

  2. On fait de nouveau attention à l'alimentation. Donc fruit et légumes chaque jour. Des féculents à midi si je veux, le soir des légumes , no féculents merci.

  3. On prends un abonnement à la piscine, et on y va deux fois par semaines. En complément on reprends les 60 abdos matin et soir.

  4. Une photo, une mesure de poids, un post. Par jour de préférence. 365days project en quelques sorte. Blogothérapie.

  5. Aller voir un médecin, régler les trucs administratifs qui restent en suspends. Se remotiver un peu pour finir ses 3 semaines de vacances ou je n'ai fait que déprimer, prendre du poids et vouloir mourir.

On peut penser que ce n’est pas très fun ce que j’écris là. Que je suis malheureux et que je devrais juste quitter mon mec et mon job. Mais non. Je ne pense pas que la fuite des problèmes et des obstacles soit une solution. D’autant que ce mec je l’aime. Enormement à dire vrai. Et si ça pouvais être le père d’éventuels enfants adopté ça serait top en fait. Et pour le job … bon ok vous avez peut être raison :D Quoi qu’il en soit ce blog est là pour m’aider, me motiver, à aller de l’avant. A aller mieux.

Place donc à la saison 1 de ce blog, appelé pieusement “dépression”.