Clawfire's blog

Humeurs, LGBT, geek, ... un peu de moi en somme.

This was the end

29 August 2015 sentiments, amour, and love

J’ai quitté David. Il y a plus d’un mois. Peut-être deux. J’ai un peu perdu la notion du temps en ces dernières semaines, je ne saurais dire avec exactitude sans rechercher spécifiquement et je n’ai pas envie de me lancer là dedans à 0 h 28.

Cela faisait un moment que je pensais à cela, comme fin inéluctable, malgré les efforts que je pouvais faire pour maintenir notre relation, à défaut d’arriver de la soigner. Et c’est fini par arriver, comme un besoin, de passer à autre chose, malgré la douleur que tout cela allait causer.

Le besoin de conserver aussi une relation saine avec David, de conserver un contact. De pouvoir l’aider à traverser cela, parce que je le connais, parce que je sais qu’il aura besoin d’aide, parce que je l’ai aimé comme on aime celui avec qui tu te projettes devant un officier d’état civil dans une ambassade, parce que j’ai l’impression d’avoir cette responsabilité. Son monde s’est écroulé quand je lui ai annoncé, si je peux faire quelque chose pour aider à traverser cela…

Le besoin de conserver le bon de notre relation tant que le moins bon. Ne pas laisser les mauvais souvenirs oblitérer les moments de bonheur, ne pas laisser le poison des ressentiments s’insinuer et tout altérer. Savoir dire stop au bon moment, pour nous, pour moi.

J’ai rencontré un mec très bien, du moins j’en suis convaincu, avec qui je suis partit à Bruxelles, à Rome, et avec qui fait j’ai plusieurs parcs d’attractions en Allemagne. Plusieurs soirées 🐻 avec lui d’ailleurs.

On trouve des similitudes dans nos expériences, même si en écrivant cela je me dis que peut-être, nos expériences sentimentales peuvent se résumer à une même expérience, universelle, celle de l’amour, de la vie…

Je passe du temps avec lui en ce moment. Sans se prendre la tête, faire ce qu’on a envie de faire lorsqu’on a envie de le faire et bien emmerder ce que pourrait penser les gens. Profiter des bons moments à deux. Vivre des trucs forts, intenses, s’attacher, beaucoup.

Cela fait une semaine et demie qu’on ne se quitte plus pour dormir.