Humeurs, LGBT, geek, ... un peu de moi en somme.

La crise du Coronavirus au Luxembourg - EP 02

25 October 2020 COVID-19 and Luxembourg

Well, dans l’épisode 1 j’ai parlé de lockdown, la suite logique a été le déconfinement donc. Sauf que ça c’est fait de manière assez progressive avec une ré-ouverture de certains commerces en premier (comme les coiffeurs) …

L’application que j’avais faite pour savoir qui est ouvert, qui livre, qui fait à emporter marche plus que jamais. J’ai plus de 150 utilisateurs par jours. Ca tourne plutôt bien. Je présente cela à ma ville qui trouve cela cool mais qui ne m’aidera pas à joindre les commerçants car ils ont acheté une solution sur étagère (comme plein d’autres) qui à coûté un pont et ils doivent la mettre en service et ne pas se disperser. Je suis forcément déçu mais bon. Je n’ai pas fait cette application pour la gloire ou quoi donc 🖕.

Le déconfinement donc, se fait de manière progressive sur plusieurs semaines. J’attendrais presque 3 semaines avant d’aller chez un coiffeur, et je découvre que tout est mis en place pour garantir le plus de sécurité pour nous (clients) et commerçants. De protocoles de désinfection strict, des RDV obligatoires … D’ailleurs le gouvernement mettra à disposition des commerces une plateforme de prise de rendez-vous gratuitement pour ceux qui n’en disposez pas. Il en va de même pour la télé-consultation, qui est ENFIN arrivé dans notre pays via une nouvelle réglementation qui est arrivé « par ordonnance » pour autoriser cela (car ce n’était pas reconnu, donc pas remboursé même si la technique pouvait être déjà là).

Toujours pas de retour au travail pour moi de prévu, histoire de voir un peu comment cela se tasse. Comme beaucoup de toute façon. Les accords de télétravail sont reconduits entre les États pour au moins fin décembre.

Le gouvernement mets en place le Large Scale Testing. Tout les résidents reçoivent une invitation plus ou moins fréquemment en fonction de leur exposition au virus. Avec cette invitation, on peut prendre RDV dans un des ±20 drives du pays pour aller se faire dépister. On ouvre la bouche, petit coton tige au fond de la gorge, et hop. En 10min c’est fait. Résultats le soir même ou le lendemain par SMS. Depuis la mise en place j’en ai deja fait 8. Ca rassure et ca permet de bien contrôler les taux de contamination. Bien sur ce n’est pas le seul dispositif. Vérification des eaux usées dans les stations d’épuration, traçage manuel de tout les cas contacts d’une personne positive (parceque les applications ça ne fonctionne pas à l’international puisque les pays sont pas foutu soit de faire une solution européenne, soit d’utiliser les outils mis à disposition par Google et Apple).

Petit à petit, on a commencé à ressortir. Les magasins étaient tous super flippé. Restrictions de nombre de personnes dans les supermarchés, désinfection des vêtements, … plein d’adaptation un peu étranges, comme partout. Un sentiment d’être complètement décalé quand on sort. Peur de revoir la famille et les amis. On continue a restreindre nos contacts au maximum.